Dimanche de Pâques 2021

Bannière - MB Pâques 2021 - Dimanche de Pâques

Calendrier liturgique — Pâques 2021

Dimanche de Pâques

« L’ange, s’adressant aux femmes, leur dit : Vous autres, n’ayez pas peur; je sais que vous cherchez Jésus, celui qui a été crucifié. Il n’est plus ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit. Venez voir l’endroit où il était couché. Puis allez vite annoncer à ses disciples qu’il est ressuscité d’entre les morts. Et voici : il vous précède en Galilée. Là vous le verrez. Voilà ce que j’avais à vous dire. » (1)

Très tôt le dimanche matin, un groupe de femmes préparent des huiles aromatiques. Elles veulent aller embaumer le corps de Jésus, qui a été mis rapidement dans un tombeau l’avant-veille, avant le début du sabbat. « Qui nous roulera la pierre qui ferme l’entrée du tombeau? » se demandent-elles en route. (2)

Tout à coup, un violent tremblement de terre!

Un ange descend du ciel, roule la pierre et s’assoit dessus. À la vue du messager céleste, les gardes qui surveillaient la tombe tremblent et s’évanouissent.

N’ayez pas peur! dit l’ange aux femmes.

Venez voir : la tombe est vide.

Allez vite annoncer que Jésus est ressuscité, comme il avait dit.

Voilà. Essentiellement, c’est le message de Pâques. Chaque évangéliste le dit un peu à sa manière, mais à la base, c’est le même : le tombeau est vide, Jésus est vivant!

Et moi, maintenant?…

N’aie pas peur!

De quoi ai-je peur?…

D’abord, j’ai peur de mes propres faiblesses. J’ai peur de flancher au moment critique, ou de me faire surprendre lorsque je baisse ma garde. J’ai peur de ne pas être à la hauteur, pour Dieu et pour les autres. J’ai peur de ce que les gens vont penser. J’ai peur de souffrir.

Ensuite, j’ai peur pour mes bienaimés, pour mon épouse, mes fils et leurs conjointes, et bientôt ma petite-fille. J’ai peur qu’ils se blessent, physiquement et moralement, qu’ils se fassent humilier et abuser. J’ai peur pour mes parents et mes amis. J’ai peur qu’ils souffrent.

N’aie pas peur! La tombe est vide, car Jésus est ressuscité, comme il l’avait dit!

La mort est vaincue. La honte et la culpabilité n’ont plus lieu d’être. Le grand amour de Dieu dissipe toute crainte. En effet, « dans l’amour, il n’y a pas de place pour la crainte, car l’amour véritable chasse toute crainte. » (3)

Au fond, cette invitation à ne pas avoir peur, c’est une invitation à aimer véritablement.

Viens voir!

Mon premier réflexe, c’est de dire : « J’aurais voulu être là pour voir moi-même le tombeau vide! » Mais ce faisant, je ne fais qu’avouer ma grande incrédulité, à l’instar de Thomas. (4)

La mort et la résurrection de Jésus sont des faits attestés. (5) L’apôtre Paul dit :

« Le Christ est mort pour nos péchés, conformément aux Écritures;
il a été mis au tombeau,
il est ressuscité le troisième jour, comme l’avaient annoncé les Écritures.
Il est apparu à Pierre, puis aux Douze.
Après cela, il a été vu par plus de cinq cents frères à la fois… » (6)

L’Église – l’ensemble des croyants au fil des siècles – est le dépositaire du témoignage qui atteste que la tombe est vide et que Jésus est ressuscité, comme il l’avait dit.

En croyant, je me joins donc à cette foule de témoins.

Va vite annoncer!

Lorsqu’on prend conscience, tout au fond de soi, de la réalité et de la véracité des faits, on ne peut que le dire. « J’ai cru, voilà pourquoi j’ai parlé », dit l’apôtre Paul. « Nous aussi nous croyons, et c’est pour cela que nous parlons. » (7)

Sachez-le donc, vous tous qui me lisez : La tombe est vide car Jésus est ressuscité, comme il l’avait dit! N’ayez pas peur! Annoncez-le à votre tour!

 


 

Béni sois-tu, Père céleste,
pour ton plan éternel de rédemption!
Béni sois-tu, Seigneur Jésus,
pour ton œuvre accomplie à la croix!
Béni sois-tu, Esprit saint,
pour ta puissance déployée à la résurrection!

Grâce à ton amour, mon Dieu,
un jour, mon corps corruptible
se revêtira d’incorruptibilité;
un jour, mon corps mortel
se revêtira d’immortalité. (8)

Et en ce jour-là,
avec tous les êtres qui peuplent l’univers,
je proclamerai :
à Celui qui siège sur le trône
et à l’Agneau
soient louange et honneur,
gloire et puissance
pour toute éternité. (9)

 

Fraternellement en Jésus,

 

Éléazar, le moine belliqueux

_______________
Tous les passages bibliques cités sont tirés de La Bible du Semeur (Colorado Springs : Biblica, 2000).

(1) Évangile selon l’apôtre Matthieu, chapitre 28, versets 5 à 7.
(2) Évangile selon Marc, chapitre 16, versets 1 à 3.
(3) Première lettre de l’apôtre Jean, chapitre 4, verset 18.
(4) Voir l’Évangile selon l’apôtre Jean, chapitre 20, versets 24 à 29.
(5) Voir, par exemple, Lee Strobel, The Case for Easter – A Journalist Investigates Evidence for the Resurrection. (Grand Rapids, MI : Zondervan, 1998, 2003.) 97 pages. Édition électronique (Amazon.ca).
(6) Première lettre de l’apôtre Paul aux Corinthiens, chapitre 15, versets 3 à 6.
(7) Deuxième lettre de l’apôtre Paul aux Corinthiens, chapitre 4, verset 13.
(8) Première lettre de l’apôtre Paul aux Corinthiens, chapitre 15, verset 53.
(9) Livre de l’Apocalypse de l’apôtre Jean, chapitre 5, verset 13.

 

page d'introduction

calendrier liturgique