Ma collègue Débora

Ma collègue, Débora

Ma collègue, Débora

J’aimerais vous présenter ma collègue Chantal Bilodeau-Legendre, alias Débora, qui publie maintenant des billets sur mon site. Notre amitié remonte déjà à plus de deux décennies!

À cette époque, mon épouse et moi quittions la ville de Québec pour aller nous installer en région. Nous venions tout juste d’avoir notre premier bébé, je sortais des études et je m’apprêtais à commencer mon premier travail/ministère dans une maison de publication. Chantal et son mari avaient quelques années d’avance sur nous côté professionnel, mais ils attendaient eux aussi leur premier bébé. Nous nous sommes liés d’amitié, les deux couples, et nous sommes passés ensemble à travers les étapes de la vie en voyant nos enfants grandir. Aujourd’hui, nous les voyons se marier… Comme le temps file!

Je travaillais donc avec Chantal à la maison de publication. C’est avec elle que j’ai fait mes armes en matière de traduction, d’édition et de rédaction. Elle révisait ce que j’écrivais, je relisais ce qu’elle traduisait. Nous nous renvoyions nos textes l’un(e) à l’autre, comme un ping-pong littéraire. Elle n’aimera pas que j’écrive cela, mais elle était en quelque sorte mon autorité en ce qui touche la langue française. J’ai énormément appris d’elle.

Mon départ de la maison de publication a mis fin à notre collaboration « officielle », du moins pour un temps. Je suis heureux, en effet, de pouvoir maintenant l’accueillir dans mon projet de blogue.

Chantal est une personne passionnée. Elle aime le Seigneur Jésus et se plait à réfléchir sur la Parole de Dieu, à la méditer. Elle cherche à comprendre, mais pas seulement avec sa tête, avec ses tripes aussi. Elle se plonge dans le texte, imagine la scène, s’efforce de recréer l’ambiance… Qu’est-ce qu’ont pu ressentir un tel et une telle?…

Chantal lit beaucoup et elle ne craint pas d’explorer de nouveaux auteurs, de nouveaux sujets, de nouvelles perspectives. Chaque mois, mon épouse et elle se rencontrent pour discuter d’un chapitre de livre. Plus d’une fois, j’ai pu bénéficier indirectement de leurs échanges par ce que me rapportait mon épouse.

Dieu a doué Chantal pour l’enseignement. Ce qu’elle a appris, découvert par la grâce de Dieu et suivant la direction de l’Esprit, elle veut le communiquer, par l’écriture, par la discussion et par le théâtre. (Je vous invite d’ailleurs à visiter son site sur le théâtre évangélique.) Elle devient rapidement animée, parfois intense même, lorsque Dieu lui donne l’occasion de partager les vérités découvertes. Ses écrits sont empreints de cette vivacité qui caractérise sa personnalité.

Je suis sûr que par ses billets, Chantal attisera votre amour pour le Seigneur Jésus-Christ, dans l’attente patiente de son avènement.

Fraternellement en Jésus,

Éléazar, le moine belliqueux.