Que votre amour augmente de plus en plus

Bannière - MB St-Valentin - Que votre amour augmente

Calendrier liturgique — Saint-Valentin

Que votre amour augmente de plus en plus!

« Et voici ce que je demande dans mes prières : c’est que votre amour gagne de plus en plus en pleine connaissance et en parfait discernement pour que vous puissiez discerner ce qui est important. Ainsi vous serez purs et irréprochables au jour du Christ, où vous paraîtrez devant lui chargés d’œuvres justes, ce fruit que Jésus-Christ aura produit en vous, à la gloire et à la louange de Dieu. » (1)

Dans mon effort à rédimer la fête de la Saint-Valentin pour mon calendrier liturgique, j’ai pensé partager cette prière de l’apôtre Paul. Elle a été le sujet d’un enseignement dernièrement à mon église et elle m’a fait réfléchir un peu.

L’apôtre était en prison lorsqu’il l’a écrite, pourtant il y exprime beaucoup de joie. Beaucoup d’affection aussi pour les croyants de la ville de Philippes, en Asie Mineure, à qui il écrivait. Paul rend grâce à Dieu pour la contribution des Philippiens « à l’annonce de la Bonne Nouvelle » et il est convaincu que « celui qui a commencé en [eux] son œuvre bonne la poursuivra jusqu’à son achèvement au jour de Jésus-Christ ». (2)

Les Philippiens occupaient « une place particulière » dans le cœur de l’apôtre. En effet, ils prenaient tous « une part active à la grâce que Dieu [lui] accord[ait] ». Aussi, Paul les aimait tous « de l’affection que [leur] porte Jésus-Christ ». (3)

C’est pourquoi l’apôtre prie pour que leur amour gagne de plus en plus. Paul ne mentionne pas l’objet de l’amour — qui on doit aimer. En général, dans ses autres écrits, il fait référence à l’amour pour le prochain, comme dans sa lettre aux Thessaloniciens : « Que le Seigneur vous remplisse, jusqu’à en déborder, d’amour les uns pour les autres… » (4) Mais ici, il semble s’agir de la vertu générale de l’amour, que ce soit pour Dieu ou pour le prochain. (5)

Et en effet, aimer Dieu et aimer son prochain ne sont-ils pas les deux plus grands commandements? Et de l’avis du Seigneur Jésus lui-même, ils sont semblables : aimer son prochain, c’est aimer Dieu. (6) L’apôtre Jean reprend l’idée dans sa première lettre :

« Si quelqu’un prétend aimer Dieu tout en détestant son frère, c’est un menteur. Car s’il n’aime pas son frère qu’il voit, il ne peut pas aimer Dieu qu’il ne voit pas. D’ailleurs, le Christ lui-même nous a donné ce commandement : que celui qui aime Dieu aime aussi son frère. » (7)

Cet amour doit gagner en pleine connaissance et en parfait discernement. Dans sa prière avant la Passion, le Seigneur a dit : « La vie éternelle consiste à te connaître, toi le Dieu unique et véritable, et celui que tu as envoyé : Jésus-Christ. » (8) Encore une fois, l’apôtre Jean dit : « Mes chers amis, aimons-nous les uns les autres, car l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et il connaît Dieu. Qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. » (9) Connaître Dieu et aimer deviennent pratiquement des synonymes. Approfondir l’un, c’est croître dans l’autre.

Et l’apôtre Paul, quant à lui, dit un peu plus loin dans sa lettre aux Philippiens :

« Mon désir est d’être trouvé en lui, non pas avec une justice que j’aurais moi-même acquise en obéissant à la Loi mais avec la justice qui vient de la foi en Christ et que Dieu accorde à ceux qui croient. C’est ainsi que je pourrai connaître le Christ, c’est-à-dire expérimenter la puissance de sa résurrection et avoir part à ses souffrances, en devenant semblable à lui jusque dans sa mort, afin de parvenir, quoi qu’il arrive, à la résurrection d’entre les morts. » (10)

L’œuvre que le Seigneur Jésus-Christ a accomplie pour nous est certainement le plus grand et le plus bel exemple d’amour qui puisse être. Et connaître Christ de plus en plus, c’est devenir semblable à lui, c’est aimer de plus en plus.

Or cet amour qui abonde dans la connaissance de Dieu déclenche une chaine de réactions. Cela nous permet d’abord de discerner ce qui est important, c’est-à-dire de vivre notre vie à la lueur de ce que nous savons être la volonté de Dieu. En obéissant, nous demeurons dans l’amour de Christ. (11)

Nous produisons alors une vie chargée d’œuvres justes que Dieu a préparées. (12) Ce fruit que Jésus-Christ aura produit en nous par son Esprit — un fruit « d’amour, de joie, de paix, de patience, d’amabilité, de bonté, de fidélité, de douceur, de maîtrise de soi » (13) — nous fera paraître purs et irréprochables au jour du Christ, à la gloire et à la louange de Dieu.

Le but ultime de l’amour, c’est la gloire de Dieu.

 


 

Frères et sœurs,
que votre amour gagne de plus en plus
en pleine connaissance
et en parfait discernement
pour que vous puissiez discerner
ce qui est important.
Ainsi vous serez purs
et irréprochables au jour du Christ,
où vous paraîtrez devant lui
chargés d’œuvres justes,
ce fruit que Jésus-Christ
aura produit en vous,
à la gloire et
à la louange de Dieu.

Quelle belle prière à se dire les uns aux autres en ce jour de la Saint-Valentin!

Fraternellement en Jésus,

 

Éléazar, le moine belliqueux
_______________
Tous les passages bibliques cités sont tirés de La Bible du Semeur (Colorado Springs : Biblica, 2000).

(1) Lettre de l’apôtre Paul aux Philippiens, chapitre 1, versets 9 à 11.
(2) Ibidem, versets 3 à 6.
(3) Ibidem, versets 7 et 8.
(4) Première Lettre de l’apôtre Paul aux Thessaloniciens, chapitre 3, verset 12. Commentaire de Peter Thomas O’Brien. The Epistle to the Philippians: a commentary on the Greek text. New International Greek Testament Commentary (Grand Rapids, MI : Eerdmans, 1991), p. 73.
(5) C’est la position d’O’Brien (op. cit.), de Don A. Carson (Basics for believers: an exposition of Philippians [Grand Rapids, MI: Baker Books, 1996], p. 20) et de Homer A Kent, Jr (« Philippians » dans Gaebelein, Frank E., A. Skevington Wood, Homer A. Kent Jr., Curtis Vaugn, Robert L. Thomas, Ralph Earle, D. Edmond Hiebert, et Arthur A. Rupprecht. The Expositor’s Bible Commentary: Ephesians through Philemon, Vol. 11 [Grand Rapids, MI : Zondervan Publishing House, 1981], p. 108).
(6) Voir l’Évangile selon l’apôtre Matthieu, chapitre 22, versets 37 à 39.
(7) Première Lettre de l’apôtre Jean, chapitre 4, versets 20 et 21.
(8) Évangile selon l’apôtre Jean, chapitre 17, verset 3.
(9) Première Lettre de l’apôtre Jean, chapitre 4, versets 7 et 8.
(10) Lettre de l’apôtre Paul aux Philippiens, chapitre 3, versets 9 à 11. Gras et italique ajoutés.
(11) Évangile selon l’apôtre Jean, chapitre 15, verset 10.
(12) Voir la Lettre de l’apôtre Paul aux Éphésiens, chapitre 2, verset 10.
(13) Voir la Lettre de l’apôtre Paul aux Galates, chapitre 5, verset 22.

calendrier liturgique

page d'introduction