Pâques, extraits Ésaïe

Bannière MB - Pâques

Jour de Pâques

Extraits du livre du prophète Ésaïe

J’aurais voulu trouver un passage, dans le livre du prophète Ésaïe, qui décrit aussi bien la résurrection du Seigneur Jésus que le chapitre 53 décrit ses souffrances et sa mort. (Voir le billet précédent, Vendredi saint – Ésaïe 53.) Mais il n’y en a pas. Le prophète ne parle pas de résurrection, à part un verset qui évoque « le retour à la vie » du Royaume de Juda. (1)

Que faire?…

En réfléchissant à la chose, Dieu m’a donné une idée sur la base d’un verset que j’ai lu un matin, durant mes lectures bibliques quotidiennes. Dans sa première lettre, l’apôtre Pierre a écrit :

« Ce salut a fait l’objet des recherches et des investigations des prophètes […] Ils cherchaient à découvrir à quelle époque et à quels événements se rapportaient les indications données par l’Esprit du Christ. Cet Esprit était en eux et annonçait à l’avance les souffrances du Messie et la gloire dont elles seraient suivies. » (2)

Comme je l’ai dit, le prophète Ésaïe a annoncé clairement les souffrances du Messie. Qu’en est-il de la gloire dont elles seraient suivies?

En survolant rapidement le livre, j’ai trouvé quelques passages. Par exemple :

« Car pour nous un enfant est né,
un fils nous est donné.
Et il exercera l’autorité royale;
il sera appelé
Merveilleux Conseiller, Dieu fort,
Père à jamais et Prince de la Paix.
Il étendra sa souveraineté
et il instaurera la paix qui durera toujours
au trône de David et à tout son royaume.
Sa royauté sera solidement fondée
sur le droit et sur la justice,
dès à présent et pour l’éternité.
Voilà ce que fera le Seigneur des armées célestes dans son ardent amour. »

« Un rameau poussera sur le tronc d’Isaï,
un rejeton naîtra de ses racines, et portera du fruit.
L’Esprit de l’Éternel reposera sur lui,
et cet Esprit lui donnera le discernement, la sagesse,
le conseil et la force;
il lui fera connaître l’Éternel et s’attacher à lui.
Son plaisir sera d’obéir à l’Éternel.
Il ne jugera pas d’après les apparences,
et n’arbitrera pas d’après des ouï-dire.
Il jugera les pauvres avec justice,
et il arbitrera selon le droit
en faveur des malheureux du pays.
Il frappera la terre de sa parole comme avec un bâton;
le souffle de sa bouche abattra le méchant.
Il aura la justice pour ceinture à ses reins
et la fidélité pour ceinture à ses hanches.
[…]
On ne commettra plus ni mal ni destruction
sur toute l’étendue de ma montagne sainte.
Car la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel
comme les eaux recouvrent le fond des mers.
Il adviendra en ce jour-là que le descendant d’Isaï
se dressera comme un étendard pour les peuples,
et toutes les nations se tourneront vers lui.
Et le lieu où il se tiendra resplendira de gloire. »

« Il régnera un roi sur le royaume de David.
Son trône sera stable car il gouvernera le peuple avec bonté
et avec loyauté.
Il poursuivra le droit
et sera prompt à exécuter la justice. »

« Voici mon serviteur, que je soutiens,
celui que j’ai choisi, qui fait toute ma joie.
Je lui ai donné mon Esprit
et il établira la justice pour les nations.
[…]
Il ne faiblira pas,
et il ne ploiera pas
jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur terre,
jusqu’à ce que les îles et les régions côtières mettent leur espoir en sa loi.
Car voici ce que dit l’Éternel Dieu
qui a créé les cieux et les a déployés,
lui qui a disposé la terre avec tout ce qu’elle produit,
qui a donné la vie aux hommes qui la peuplent
et le souffle de vie à ceux qui la parcourent :
[...]
Moi, je suis l’Éternel, tel est mon nom.
Et je ne donnerai ma gloire à aucun autre. »

« O Sion, messagère d’une bonne nouvelle,
gravis une haute montagne!
Crie avec force,
Jérusalem, messagère d’une bonne nouvelle!
Oui, crie sans crainte,
annonce aux villes de Juda :
“Voici votre Dieu vient!”
Voici l’Éternel Dieu;
il vient avec puissance
et son bras lui assure la souveraineté.
Voici : ses récompenses sont avec lui,
et le fruit de son œuvre va devant lui.
Comme un berger, il paîtra son troupeau
et il rassemblera les agneaux dans ses bras.
Sur son sein, il les porte
et conduit doucement les brebis qui allaitent. » (3)

Oui, aujourd’hui, nous pouvons nous réjouir et crier bien haut pour donner gloire à Dieu! Le Seigneur Jésus-Christ est ressuscité! Il règne dès maintenant aux cieux et il viendra bientôt établir son règne sur terre.

Mais un détail m’a touché particulièrement, autant dans le texte de la lettre de Pierre que dans le livre d’Ésaïe. Pierre a dit :

« Ce salut a fait l’objet des recherches et des investigations des prophètes qui ont annoncé d’avance la grâce qui vous était destinée. Ils cherchaient à découvrir à quelle époque et à quels événements se rapportaient les indications données par l’Esprit du Christ. Cet Esprit était en eux et annonçait à l’avance les souffrances du Messie et la gloire dont elles seraient suivies. Il leur fut révélé que le message dont ils étaient chargés n’était pas pour eux, mais pour vous. » (4)

Si le Seigneur Jésus a enduré les souffrances et la mort, et s’il est revenu à la vie le troisième jour, c’était pour nous, pour vous et pour moi. C’était pour nous offrir sa grâce, son salut.

Emmanuel. Dieu avec nous.

« Le peuple qui vivait dans les ténèbres
verra briller une grande lumière :
la lumière resplendira
sur ceux qui habitaient le pays dominé par d’épaisses ténèbres.
O Éternel, tu fais abonder l’allégresse,
tu fais jaillir une très grande joie
et l’on se réjouit devant toi tout comme au temps de la moisson,
ou comme on crie de joie lors du partage d’un butin. »

« Je te loue, Éternel,
car même si tu as été irrité contre moi,
ta colère s’apaise,
tu me consoles.
Oui, Dieu est mon Sauveur,
je me confie en lui et je n’ai plus de crainte,
car l’Éternel, l’Éternel est ma force, il est le sujet de mes chants,
il m’a sauvé.
C’est pourquoi, avec joie, vous puiserez de l’eau
aux sources du salut,
et vous direz en ce jour-là :
Célébrez l’Éternel, invoquez-le,
annoncez aux nations ses œuvres
et proclamez qu’il est sublime.
Chantez pour l’Éternel,
car il a accompli des œuvres magnifiques;
que, dans le monde entier, on les connaisse!
Poussez des cris de joie, exultez d’allégresse, habitants de Sion!
Car, au milieu de vous, il est très grand, lui, le Saint d’Israël.… »

« Réconfortez mon peuple, oui, réconfortez-le!
dit votre Dieu.
Et parlez au cœur de Jérusalem, annoncez-lui
que son temps de corvée est accompli,
que son péché est expié,
qu’elle a reçu de l’Éternel
deux fois le prix de ses péchés! »

« Tournez-vous donc vers moi, et vous serez sauvés,
vous tous qui habitez les confins de la terre!
Car moi seul je suis Dieu,
il n’y en a pas d’autre. »

« Vous tous qui avez soif,
venez, voici de l’eau!
Et même vous qui n’avez pas d’argent,
venez, achetez et mangez!
Venez acheter sans argent, oui, sans paiement,
du vin, du lait!
[…]
Tendez l’oreille, venez à moi,
écoutez-moi et vous vivrez.
Car je conclurai avec vous une alliance éternelle,
celle que dans ma bienveillance et ma fidélité j’ai promise à David. »

« Je rappellerai les bontés de l’Éternel
et les motifs de le louer :
il a tout fait pour nous.
Je dirai les nombreux bienfaits dont il a comblé Israël,
le bien qu’il leur a fait
dans sa tendresse
et sa grande bonté. » (5)


Oui, en ce jour, réjouissons-nous! Disons les nombreux bienfaits dont l’Éternel nous a comblés! Rappelons ses bontés!

Le Seigneur Jésus-Christ est vivant! Et le Père l’a ressuscité pour que nous connaissions sa grâce. Son salut.

Joyeuses Pâques!

 

Fraternellement en Jésus,

 

Éléazar, le moine belliqueux

_______________
Tous les passages cités sont tirés de La Bible du Semeur (Colorado Springs : Biblica, 2000).
(1) Dans le livre du prophète Ésaïe, au chapitre 26 et verset 19, on lit : « Mais tes morts revivront, les cadavres de ceux qui m’appartiennent reviendront à la vie. Oui, vous qui demeurez dans la poussière, réveillez-vous, poussez des cris de joie, car ta rosée est une rosée de lumière, et la terre rendra les trépassés. »
(2) Première lettre de l’apôtre Pierre, chapitre 1, versets 10 à 11.
(3) Dans l’ordre, respectivement, livre du prophète Ésaïe, chapitre 9, versets 5 et 6; chapitre 11, versets 1 à 5 et 9 à 10; chapitre 16, verset 5; chapitre 42, versets 1, 4 à 5, et 8; et chapitre 40, versets 9 à 11.
(4) Première lettre de l’apôtre Pierre, chapitre 1, versets 10 à la première partie de 12.
(5) Dans l’ordre, respectivement, livre du prophète Ésaïe, chapitre 7, verset 14; chapitre 9, versets 1 et 2; chapitre 12, versets 1 à 6; chapitre 40, versets 1 et 2; chapitre 45, verset 22; chapitre 55, versets 1 et 3; chapitre 63, verset 7.

 

calendrier liturgique

page d'accueil