Appelé par ton nom D6

Bannière MB - Pâques 2020

« Si tu traverses de l’eau, je serai moi-même avec toi »

Dimanche des Rameaux

Nous voici rendus à la dernière semaine avant Pâques, au point culminant de la mission de Jésus sur la terre.

Le dimanche des Rameaux rappelle l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, où une foule en liesse jonche le chemin de branches de palmiers afin que le roi y passe, monté sur un ânon. Une multitude en fête pousse des cris de joie. Même les petits enfants se mettent de la partie : « Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! » (1)

Parmi les acclamations, des reproches fusent. Les chefs religieux ont peine à contenir leur mécontentement et leur jalousie : « Maitre, reprends tes disciples! » Quoi? Les faire taire? Mais alors les pierres elles-mêmes crieront!

Quant à Jésus, il ne déborde pas de joie. Il sait qu’il entre à Jérusalem pour la dernière fois. Il sait aussi que la ville sera pillée, et le Temple rasé. Et il pleure sur elle en approchant de ses murs.

 


 

Voici ton roi qui vient à toi, assis sur le petit d’une ânesse!
a prophétisé Zacharie. (2)
Le descendant de David entre dans la ville royale
à la tête d’un joyeux cortège.
Il est juste et victorieux, il est humble…
a déclaré le prophète.

Juste? Oui, personne n’a pu lui reprocher d’avoir commis de péché.
Humble? Il a fréquenté les petits, les parias, les marginaux.
Victorieux? Pas tout de suite…
car il y a une parenthèse que Zacharie n’a pas vue.

Une parenthèse de grandes souffrances, dont parle Ésaïe. (3)
Un fleuve impétueux, une fournaise à traverser.

 


 

Jésus,

Une petite semaine
de ta vie
la plus longue et la plus lente
et la plus douloureuse

Merci de l’avoir vécue pour moi
pour que j’aie la vie

 

Débora

_______________
(1) Voir le récit en Luc 19.29-40.
(2) Texte en italiques : citation de Zacharie 9.9; version Segond 21.
(3) Voir Ésaïe 53.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *