Appelé par ton nom 37

Bannière MB - Pâques 2020

« Si tu traverses de l’eau, je serai moi-même avec toi »

37

Il me faut m’arrêter pour mesurer le poids des paroles de mon Sauveur pendant le dernier repas avec les disciples.

Ceci est la coupe de la nouvelle alliance
conclue par mon sang qui va être versé pour vous…
D’ailleurs, voici, celui qui va me trahir est ici, à table avec moi. (1)

Jésus versera bientôt son sang…

pour Judas le traitre
pour Pierre, traitre aussi, à sa façon
pour les amis déserteurs
pour les chefs religieux satisfaits
pour Pilate aux mains propres
pour Barabbas le meurtrier
pour les bourreaux amusés
pour les spectateurs ravis de le voir cloué au bois
pour moi.

Une « nouvelle alliance »… Un sacrifice sanglant qui couvrira les péchés de toute la race humaine, les miens en particulier. Sacrifice d’une seule fois, suffisant, excellent.

Sa vie pour la mienne.

 


 

Dans la chambre haute, ce soir-là, les disciples n’ont pas compris grand-chose. Luc rapporte qu’ils eurent une vive discussion : il s’agissait de savoir lequel d’entre eux devait être considéré comme le plus grand. (2) Une « vive discussion »! Une rivalité, dit Segond, littéralement « un gout pour la dispute »!

Jésus s’est peut-être senti profondément seul à ce moment-là. Tandis qu’il prononce un long discours d’adieu – avec des symboles-souvenirs, avec la recommandation expresse de s’aimer et de rester dans son amour –, ses amis, eux, essaient de se situer dans l’organigramme de la petite communauté des disciples.

Ce n’est pas avec ses amis qu’il traversera la fournaise.
Il fera le chemin tout seul,
armé de l’assurance que son Père et lui sont intimement liés.
Jésus savait que le Père avait tout remis entre ses mains,
qu’il était venu de Dieu et
qu’il retournait vers Dieu… (3)

 


 

Jésus,

Je ne sais pas ce que c’est voir la mort approcher à pas lents,
la regarder en face en tremblant,
et n’avoir près de soi pas même une épaule pour s’y appuyer

Toi qui as parlé de paix et de joie à tes amis troublés,
tu sais ce que sont l’angoisse et le tourment

Merci d’avoir endossé mon humanité
pour la rédimer

 

Débora

_______________
(1) Luc 22.20-21; version Semeur.
(2) Luc 22.24; version Semeur.
(3) Jean 13.3; version Segond 21.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *