Appelé par ton nom 36

Bannière MB - Appelé par ton nom

« Si tu traverses de l’eau, je serai moi-même avec toi »

36

L’angoisse de Jésus devant l’imminence de sa condamnation ne s’est pas limitée à quelques prières dans le jardin de Gethsémané.

 


 

Peu après son entrée triomphale à Jérusalem, Jésus déclare, en public :

L’heure où le Fils de l’homme
va être élevé dans sa gloire est venue.
[…] Maintenant, mon âme est troublée. Et que dirai-je?
Père, délivre-moi de cette heure?
Mais c’est pour cela que je suis venu jusqu’à cette heure! (1)

Trente années de vie humble dans un petit village de Nazareth, puis trois ans de service et de prédication, pour « cette heure ». L’Éternel Créateur incarné – la Divinité revêtue d’humanité – pour « cette heure ». Tout va se jouer dans « cette heure » : la substitu­tion, l’expiation, le rachat… Dieu le Fils mandaté par Dieu le Père pour donner sa vie en sacrifice afin de rendre possible le pardon de ses créatures rebelles.

Dieu a voulu par Christ tout réconcilier avec lui-même,
aussi bien ce qui est sur la terre que ce qui est dans le ciel,
en faisant la paix à travers lui, par son sang versé sur la croix. (2)

L’humanité de Jésus était entière : fatigue, faim, soif, trouble – il a tout vécu pleinement, comme un homme. Et la violence de la croix l’a angoissé.

Des fois, j’oublie l’aspect terrifiant de la torture qui précédait l’exécution par crucifixion. J’oublie que Jésus était un homme à part entière, et que son tourment était réel, viscéral.

Personne, personne autour de lui n’a vu venir l’horreur de la croix, et Jésus a vécu ses derniers jours avec un profond sentiment de solitude.

 


 

Et je me demande si ces paroles du prophète ont réconforté Jésus :
N’aie pas peur… Je t’ai appelé par ton nom…
Je serai moi-même avec toi…

Peut-être que Jésus a eu besoin d’entendre l’écho des paroles
de son Père, un jour :
Tu es mon Fils bienaimé, tu fais toute ma joie! (3)

 


 

Jésus, Fils bienaimé du Père,

Je connais la suite de l’histoire et je sais que le Père a été avec toi… mais ça ne diminue en rien ton angoisse d’homme en ces derniers jours!

Je veux juste te dire merci d’avoir conçu ce plan, étrange et mystérieux, qui m’a permis de devenir, moi aussi, une enfant bienaimée du Père!

 

Débora

_______________
(1) Jean 12.23; version Segond 21.
(2) Colossiens 1.20; version Segond 21.
(3) Marc 1.11; version Semeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *