Appelé par ton nom 27

Bannière MB - Pâques 2020

Appel radical

27

Jésus m’appelle à exercer l’hospitalité.
Premièrement envers lui.

Il frappe à ma porte. Si je lui ouvre, il s’installe à table pour partager un repas avec moi.

Voici, je me tiens à la porte et je frappe.
(Jésus s’adresse ici à l’Église de Laodicée.)
Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte,
j’entrerai chez lui,
je souperai avec lui et lui avec moi. (1)

Jésus veut être en commune-union avec moi. Je prends le temps?

 


 

En route vers Jérusalem pour la dernière fois, Jésus passe par Jéricho. Un petit homme veut le voir à tout prix et, pour y arriver, il grimpe à un sycomore et s’installe sur une branche. Mais Jésus connait tout de cet homme, et il ne veut pas être simplement aperçu en passant. (2)

Zachée, dépêche-toi de descendre,
car c’est chez toi que je dois aller loger aujourd’hui.

Jésus appelle Zachée par son nom, et il s’invite chez lui devant tout le monde. Le collecteur d’impôts le reçoit – lui et ses disciples, fort probablement. De quoi discutent-ils? De politique? D’économie?

De religion? Peut-être de tout ça, en un sens. Et Zachée s’en trouve tout bouleversé. Sa notion de Dieu, du bien, du mal, de l’argent, tout, tout est changé.
Et le salut entre dans son cœur, et la repentance, et la conversion, comme une marée puissante qui lave les faux raisonnements et les mauvais désirs, qui fait place nette. Oh, le bonheur de Zachée devant ce beau ménage!

 


 

Jésus,

Donne-moi de toujours laisser
          la porte grande ouverte
          la table mise
          deux couverts face à face

je te parle et tu m’écoutes
mais surtout
toi, tu parles et
moi, j’écoute

Rends mon cœur hospitalier
de toi
de la joie que tu m’offres

 

Débora

_______________
(1) Apocalypse 3.20; version Segond 21.
(2) Voir le récit en Luc 19.1-10. Citation de la Bible du Semeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *