Action de grâce 2018-5

MB Bannière - Action de grâce 2018

4 octobre

J’avais oublié qu’il y a un récit de multiplication des pains dans l’Ancien Testament.

Homme : Homme de Dieu, voici 20 pains de ma première fournée, des pains d’orge et de blé nouveau.

Élisée : Donnes-en à ces gens et qu’ils mangent.

Homme : Comment pourrais-je en donner à 100 personnes?

Élisée : Donnes-en à ces gens et qu’ils mangent, car voici ce que dit l’Éternel : « On mangera et il y aura des restes. »

L’homme servit les pains. Ils mangèrent et laissèrent des restes. (1)

À deux reprises, les disciples de Jésus ont fait le même constat : on a mangé à satiété et il y a eu des restes – 12 paniers, 7 corbeilles. (2)

Dieu aurait pu se contenter de donner juste assez, ou même juste un peu. Ça aurait été correct. Il a le droit de faire ce qu’il veut, après tout. Mais non. La générosité le caractérise.


Dieu […] nous donne tout avec abondance
pour que nous en jouissions. 
(3)
Dieu peut vous combler de toutes ses grâces

afin que vous possédiez toujours 
à tout point de vue

de quoi satisfaire à tous vos besoins
et que vous ayez encore en abondance 
pour toute œuvre bonne… (4)

Dieu donne avec largesse afin que je jouisse de ses bienfaits – et qu’il y ait des surplus. Pourquoi? Pour qu’à mon tour je sois généreuse. Et entre ces deux générosités – celle reçue de lui et celle accordée par moi –, il y a la reconnaissance, comme un trait d’union.

Cette loi s’applique aux biens temporels, mais surtout aux bontés spirituelles.

Dieu me comble de son amour
pour que j’aime à mon tour.
Dieu me fait compassion à l’infini
pour que j’aie compassion aussi.
Dieu m’accorde son pardon
pour que je multiplie mes pardons.

En étant reconnaissante pour l’amour, la compassion ou le pardon reçus (en les reconnaissant de tout mon cœur), je ne serai pas avare. Je partagerai ces bienfaits avec d’autres.

Seigneur, 

J’imagine
     douze corbeilles pleines de compassion
     à offrir aux autres
     sept pleins paniers de pardons
     à distribuer à mes proches

Je ne veux pas être avare de ce que tu me donnes
     si largement!
Tu vois mes difficultés et mes réticences
Mais ce sont des prétextes
     en fin de compte

Augmente en mon cœur les actions de grâces
Et je pourrai à mon tour donner sans compter
ce que je garde pour moi...

– Demeure en moi… Sans moi, tu ne peux rien faire. (5)

Merci à l’avance pour ton œuvre en moi. 

 

Débora

_______________
(1) Voir le récit en 2 Rois 4.42-44.
(2) Voir Marc 6.30-44 et 8.1-9.
(3) 1 Timothée 6.21.
(4) 2 Corinthiens 9.8.
(5) Jean 15.5.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *