Action de grâce 2017-7

Action de grâce 2017

7 octobre

Tout de suite après avoir dit « Exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté de Dieu pour vous en Jésus-Christ », Paul ajoute : « N’éteignez pas l’Esprit. » (14) Y a-t-il un rapport entre les deux? L’ingratitude éteindrait-elle le feu de l’Esprit?

 


 

Ingrat : qui oublie les bienfaits reçus,
qui ne manifeste pas de reconnaissance (15)

Une personne ingrate fait exactement le contraire de ce que Dieu demande!

Le problème, à mon avis, c’est qu’on est rarement conscient de sa propre ingratitude. J’ai l’impression que peu de croyants admettraient être ingrats de nature. Certains diraient : « Oh, moi, je suis colérique – je tiens ça de mon père. » Ou : « Je suis plutôt indiscipliné… paresseux… impatient… » « J’ai tendance à être rancunière… »

Mais : « Moi, je suis ingrate. C’est de famille… »???

L’ingratitude est sournoise. Elle se cache derrière l’amertume, les déceptions, les désillusions. Elle suit de près tout ce qu’on considère comme un dû et qu’on ne reçoit pas. Elle s’infiltre dans le cœur par une toute petite brèche, s’empiffre de mauvais sentiments et grossit, grossit.

Seigneur,

Si le fruit de ton Esprit prend toute la place
     dans mon cœur (16)
il n’en restera plus pour l’ingratitude!
Que le feu de ton Esprit prospère en moi
m’habite pleinement
m’embrase et
me consume!

 

Débora

 

_______________
(14) 1 Thessaloniciens 5.18-19.
(15) Ingrat, Centre national de ressources textuelles et lexicales.
(16) Voir Galates 5.22.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *