Action de grâce 2017-2

Action de grâce 2017

2 octobre

L’idée d’une journée consacrée à « rendre grâce à Dieu tout-puissant » est-elle biblique? En tout cas, elle n’est pas antibiblique. Incursion dans le Lévitique et Deutéronome. Je résume et paraphrase.

Dès que tu auras récolté ta première gerbe, viens me l’offrir! Et puis, dans sept semaines, soit 50 jours plus tard, quand tu auras fini de tout moissonner, reviens encore. Et offre-moi des pains, et aussi des animaux en sacrifice. (3)

 


 

J’ai appris, par ma mère, à me servir en dernier à l’heure des repas. Elle servait d’abord mon père, puis les enfants, et enfin elle-même. J’ai appris aussi que les invités ont priorité sur moi. Je l’ai enseigné à mes enfants. À mon avis, servir les autres avant soi dénote du respect, de la politesse, voire du savoir-vivre.

 


 

Offrir à Dieu la première gerbe. Le servir en premier. Avoir pour lui un tel respect, un tel amour qu’on ne va pas plus loin : vite, il faut lui montrer que la semence mise en terre des mois plus tôt est enfin arrivée à maturité — par ses soins à lui. Ne pas attendre d’avoir tout récolté. Faire une pause pour rendre à Dieu la première part de ce que LUI a fait germer.

Seigneur,

Te donner la première gerbe.
J’aimerais bien, mais
quel est ce champ que j’ai ensemencé,
quelle est cette semence que tu as multipliée
et que je moissonne en gerbes?

Est-ce déjà de l’ingratitude que
de ne pas savoir?

Te donner la première gerbe.
Montre-moi, Seigneur,
et fais germer en mon cœur
une reconnaissance plus sensible!

 

Débora

 

_______________
(3) Voir Lévitique 23.9-22 et Deutéronome 26.1-11.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *