Action de grâce 2017-1

Action de grâce 2017

1er octobre

Action de grâce. Action de rendre de grâce, de dire merci. Remerciement, quoi. On en a fait une fête. Nos voisins du sud la célèbrent le 4e jeudi de novembre – avec éclat, s’il vous plait. Thanksgiving déteint même un peu sur nous, au nord. Le Black Friday (cousin du Boxing Day d’après Noël) est devenu ici le Vendredi fou. (1) Pourquoi, au Québec, a-t-on un vendredi fou? Parce que les Américains ont célébré Thanksgiving la veille. Bon. Mais revenons chez nous, où la fête est plus discrète.

Le 31 janvier 1957, le parlement canadien proclame le deuxième lundi d’octobre « jour d’action de grâce ». Plus exactement, il s’agit d’une journée « entièrement consacrée à rendre grâce à Dieu Tout-Puissant pour tous les bienfaits qu’il a prodigués au Canada. » (2)

Et je me demande : tous les deuxièmes lundis d’octobre, où est passé le Dieu Tout-Puissant? Et je pousse encore : serait-ce possible, et même convenable, de redonner au Dieu Tout-Puissant sa place en ce jour férié national – dans mon cœur, à tout le moins?


Noël et Pâques sont des fêtes chrétiennes, mais ce sont des hommes qui les ont instaurées. Personnellement, je leur donne un sens spirituel en centrant mes lectures et mes réflexions sur la personne de Jésus-Christ. Ces fêtes deviennent alors de merveilleux prétextes pour méditer, contempler, louer et adorer.

Cette année, j’aimerais faire de même avec le jour de l’Action de grâce. Ça faisait longtemps que j’y pensais. Alors voilà, je me lance. Merci de m’accompagner.


Consacrer une journée « à rendre grâce à Dieu Tout-Puissant pour tous les bienfaits qu’il a prodigués au Canada » – et à moi, et à ma famille, et à mon église… Une journée sur 365, est-ce trop demander? Oui, quand on ne reconnait pas que les bienfaits en question proviennent du Dieu Tout-Puissant. Ou quand on en oublie la source.

Mon âme, bénis l’Éternel, et n’oublie aucun de ses bienfaits.

Seigneur, je suis oublieuse, et tu le sais! Merci, parce que tes bienfaits ne sont pas tributaires de ma reconnaissance. Tes largesses sans nombre m’assurent la vie.

 

Débora

 

_______________
(1) Voir Un Black Friday en français, et pourquoi pas!, Office québécois de la langue française.
(2) Voir Action de grâce au Canada, Historica Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *